Beauvoir-sur-Mer. Julien et Analia créent les Salines du Breuil

Après de nombreuses années sur les plateformes pétrolières pour Julien, et une carrière dans le tourisme pour Analia, le couple cultive désormais son propre marais salant. Les premières récoltes sont sous bâches.

Julien Lemaire, au cours de l’un de ses nombreux voyages, a rencontré Analia, sur les bords du Río de la Plata. Quelques années plus tard, le jeune couple, avide de sédentarité et de calme, pose ses valises dans le marais. « Mes parents, établis à Bouin depuis une vingtaine d’années, m’ont fait découvrir le marais, explique Julien. À la recherche d’une reconversion professionnelle et d’une vie au grand air, Analia et moi sommes tombés sous le charme de cet horizon sans limites. »

La rencontre avec Christophe Pouts, saunier, a été décisive. La découverte du marais salant et de la maison à restaurer sur 3 ha, présentait l’opportunité idéale. Les 17 œillets du marais salant ne sont qu’un début. « Après trois ans d’apprentissage sur le tas, nous venons de créer la société Salines du Breuil et préparons notre premier marché de Noël avec nos sels et fleurs de sels aromatisés. »

Pour développer l’activité et l’ouvrir au tourisme, le couple commence la construction d’une salorge avec appel participatif sur le site Miimosa pour aider au financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.